mardi 14 août 2012

Trois Tops au choix

La nouveauté, cette année, est le choix multiple de couverture, sinon Vogue Paris reste sur quelque chose de classique: fond neutre, numéro spécial "noir", et mannequins chouchous pour leur couverture de septembre. Vêtues de la même robe Dolce&Gabbana, la pulpeuse Lara Stone, l’hypnotisante Daria Werbowy et l'incontournable Kate Moss se partage la plus importante des couvertures de l'année sous l'objectif des photographes Mert Alas et Marcus Piggott. Ces derniers vont d'ailleurs la couverture de deux autres September Issue (US Vogue avec Lady Gaga et celle du W avec Penelope Cruz) et signent 64 pages de photographies dans ce numéro du VP. Malgré des couvertures quelques peu décevantes à mon avis, cette édition semble prometteuse avec la contribution de Garance Doré pour une nouvelle rubrique, des reportages sur Raf Simons, Iris Van Herpen, Gareth Pugh et une longue série de photos de mode. Le numéro fait 420 pages dont 224 pages pour de la publicité, soit plus de la moitié. En comparaison, le US Vogue fait 916 pages et sa partie pub doit faire l'équivalent d'un VP entier... Septembre, c'est la rentrée, et qui dit rentrée, dit "nouvelle saison pour les campagnes de mode" alors les magazines deviennent ainsi les meilleures vitrines pour les marques de luxe. De plus, vu le prix d'une page de publicité dans un magazine féminin, les recettes publicitaires du mois de septembre doivent faire vivre le magazine pendant les 12 mois à venir ! C'est bénéfique pour tout le monde. Seul le lecteur râle de toutes ces publicités.


Pour en revenir au choix des mannequins de la couverture, il faut dire que Vogue Paris a ses favorites, qui ne sont que des Tops, et il ne semble pas question de mettre une newbie en couverture, et ce, même depuis qu'Emmanuelle Alt a pris les rennes de la rédaction. Ce numéro n'est seulement que sa 15ème couverture et pourtant Alt a déja choisi Lara Stone tout comme Kate Moss et Daria Werbowy pour faire la Une de Vogue Paris: Kate en mai 2011 et décembre/janvier 11-12, Lara en août 2011 et Daria en février 2012. Avis impopulaire, je préfère Emmanuelle Alt à Carine Roitfeld en tant que rédactrice en chef du VP, mais si Alt pouvait faire l'effort de prendre le risque de mettre en couverture une fille qui a tous les codes de la prochaine favorite du milieu de la mode (comme Carine avait fait pour Daphne Groeneveld en décembre 2010), ça serait formidable. 

6 commentaires:

  1. Quoique simple, avec le fond neutre et des tops plus que reconnues, j'aime beaucoup ces 3 couvertures, le côté sombre avec ce rouge à lévre, celle de Daria est assez hypnotisante avec ses yeux bleus.
    Comme toi,je préfére ALt à Roitfeld, mais j'attend plus d'elle. Qu'elle mettre en avant de nouveaux talents, de nouvelles tops...

    RépondreSupprimer
  2. Ces trois couvertures sont tops!
    L'année dernière on avait tout de même eu droit à deux nouveaux visages en couverture du VP : Sasha Pivovarova et Arizona Muse.
    Sinon j'avoue que je préférais Carine, même si parfois elle était dans l'excès, au moins avec elle on ne s'ennuyait pas!
    Enfin ce numéro semble digne du Vogue Paris...J'epsère donc que cela va continuer dans les mois à venir!

    RépondreSupprimer
  3. Hey! Je venais de regarder une vidéo de Toni Garrn de fashiontv lorsque je suis tombée sur... toi !
    On ne te voit que quelques secondes mais...voici la vidéo (vers la fin) http://www.youtube.com/watch?v=4PmHBLl5_bY&list=PLFC9DFEFB3352DC1A&index=21&feature=plpp_video

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Haha, on me l'avait déjà montré ;)

      Supprimer
  4. La meilleure couverture est pour moi celle de kate moss.

    RépondreSupprimer
  5. Je trouve ce numéro vraiment réussi, même si le choix des mannequins pour la couv manque toujours cruellement d'originalité et la mise en scène de prise de risque. Mais les édito sont vraiment top, et y en a un peu pour tous les goûts.

    RépondreSupprimer